Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

N. Dentressangle et ses 2 000 salariés régionaux sous pavillon US

le 29 avril 2015 à 11h27

dentressangle

L’américain XPO Logistics va racheter pour 3,24 Md€, dont 1,08 Md€ de reprise de dette, le transporteur et logisticien français Norbert Dentressangle. Ce dernier, qui affichait en 2014 un CA de 5,1 Md€, dont près des deux tiers réalisés hors de France, est historiquement très présent en région Centre, où il compte plus de 2 000 salariés (5 % de son effectif total de 42 350 salariés) répartis sur quatorze sites, dont dix dans le Loiret (y compris celui de 56 000 m², récemment inauguré à Poupry, à la limite de l’Eure-et-Loir et du Loiret), deux dans le Cher, un à Fossé, près de Blois, et un de 20 000 m² à Parçay-Meslay, près de Tours.
XPO, dont le siège est dans le Connecticut, employait jusqu’alors 10 000 salariés dans le transport et la logistique : avec cette acquisition, son CA va tripler pour atteindre 8,5 Md$ (7,7 Md€) et son effectif va plus que quintupler. Le directoire de XPO s’est engagé à « maintenir à son niveau actuel le nombre d’employés à temps plein en France sur une période de dix-huit mois à compter de la clôture de l’acquisition ». Les centres de décision européens de Norbert Dentressangle resteront en France (siège social à Lyon) et son président du directoire, Hervé Montjotin, deviendra CEO des activités européennes de XPO Logistics. 

Affaires publiques

Blanchie

Après que la cour d’appel d’Orléans a infirmé le jugement…

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats