Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Schrub en quête d'un partenaire industriel

le 05 juin 2015 à 10h44

schrubFerte
EXCLUSIF

Olivier de la Ferté, le président du holding Laffi qui contrôle à Ballan-Miré (37) les sociétés Schrub (consommables pour équipements de soudure), FTS Welding (outils de soudage) et L Systems (îlots robotisés), n’a pas eu le choix. En dépit d’une activité bien orientée (15 M€ de CA consolidé sur le dernier exercice, soit une croissance de 15 %), l’industriel tourangeau a décidé de placer l’ensemble du groupe en procédure de sauvegarde le 19 mai dernier, à l’exception de L Systems qui, pour des raisons liées à la structure de son endettement, a été placé en redressement judiciaire. 
Plusieurs facteurs ont joué en défaveur de l’industriel qui a repris Schrub en 2007 (ici à droite sur la photo, à côté du cédant) avant de renforcer le groupe par croissance externe. « Nous avons eu récemment beaucoup de mal à financer les besoins en fonds de roulement (BFR) requis par notre développement, explique Olivier de la Ferté, d’autant qu’au même moment, nous étions arrivés au terme du différé de remboursement de la dette senior contractée lors du rachat effectué via un LBO. »
Le dirigeant, qui exclut tout plan social – il emploie 135 personnes –, précise qu’une augmentation de capital devrait être prochainement souscrite par Centre Capital Développement qui possède déjà 30 % du groupe. L’opération avait été engagée mais le revirement d’une banque partenaire a, semble-t-il, retardé l’opération. Surtout, Olivier de la Ferté, qui détient 55 % du tour de table, envisage dans les mois à venir de s’adosser à un partenaire industriel afin « d’assurer dans des conditions optimales le développement de ce groupe à fort potentiel. »

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats