Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Demeco reconfigure son capital

le 22 juin 2016 à 10h57

demeco

Patrick Bornhauser, le président du groupe Nasse-Demeco, a confié à l’investisseur Siparex le pilotage d’un nouveau tour de table majoritaire destiné à permettre à ce spécialiste du déménagement et du transfert industriel « de poursuivre sa politique ambitieuse d’acquisitions en France, mais aussi à l’international, tant sur ses pôles BtoB que BtoC ».
Siparex et ses partenaires financiers (Socadif, Crédit Agricole Régions Investissement et le groupe Crédit Agricole, Unexo, Idinvest Partners et Société Générale Capital Partenaires) apportent un montant global de 30 M€ lors de cette opération qui prévoit la sortie de l’investisseur majoritaire Pragma, ainsi que d’Edrip. Patrick Bornhauser, actionnaire significatif du groupe qu’il a fondé, réinvestit dans la nouvelle opération pour maintenir sa position, tandis que l’équipe de cadres dirigeants, dont la directrice générale Virginie Brunel (ci-dessus au côté de Patrick Bornhauser), investira en numéraire pour accéder au capital.
Nasse-Demeco a acquis plus de 60 sociétés, devenant le leader français du déménagement pour les particuliers et les entreprises, réalisant 82 M€ de CA en 2015 ; il y a trois ans, le groupe a pris le contrôle du 1er réseau espagnol spécialisé dans le déménagement international.

Affaires publiques

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Philippe Briand condamné à deux ans de prison

Les verdicts du procès Bygmalion ont été rendus ce matin…

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats