Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Le bilan contrasté de l'intercommunalité

le 26 juin 2019 à 12h16

une juin 19

Lentement mais sûrement, l’intercommunalité gagne du terrain. Paradoxalement par une réduction du nombre de ses structures, à la fois du côté des syndicats – à vocation unique ou multiple –, dont le nombre a baissé de 35 % ces dix dernières années, mais aussi du côté des EPCI à fiscalité propre, que les incitations de l’État et la loi NOTRe ont réduit sur la même période de 2 611 à 1 258 (– 52 %).
Mais ce phénomène s’est accompagné d’une intégration et d’une concentration des moyens de plus en plus poussées, ce qui provoque le désarroi de nombre d’élus communaux. Soixante ans après la création des districts – un statut que Tours et Montargis furent parmi les premières villes de France à adopter – l’interco n’a pas encore totalement convaincu le pays aux 35 000 communes. A lire dans l'édition du mois de juin du magazine La Lettre Valloire.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats