Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Apprenti, lève-toi !

le 19 mars 2020 à 10h41

doubleMars20

C’est une évidence ! La loi du 5 septembre 2018 portant réforme de la formation professionnelle continue et de l’apprentissage commence à porter ses fruits. Comme l’illustre le dossier que nous publions dans cette édition printanière de La Lettre Valloire, si particulière en ces temps de pandémie, les salariés s’approprient les dispositifs de formation continue, soudain devenus plus accessibles. Et les jeunes adultes sont de plus en plus nombreux à gagner les ateliers qu’ils boudaient jusqu’alors, vaincus par la mauvaise réputation qui collait aux basques de l’apprentissage, entretenue parfois par ceux-là mêmes chargés de leur éducation…
Bien sûr, les Régions vivent encore le transfert du pilotage politique de l’apprentissage au profit des branches professionnelles comme un véritable hold-up. Mais qui peut nier que ces dernières sont, qu’on le veuille ou non, les mieux placées pour comprendre et restituer les besoins des entrepreneurs. Et pour une Région Centre-Val de Loire qui a toujours joué le jeu, combien de collectivités régionales ont fui leurs responsabilités sur le sujet ?
Il est plus que temps de signer l’armistice, d’abandonner des combats dépassés et de construire les compromis ad hoc dans l’intérêt des jeunes générations et des entreprises qui ne demandent qu’à les employer.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats