Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • Publicité direccte2020
  • caisse epargne2020

Après Christian Dior et L’Oréal, un troisième projet sur Cosmetic Park

le 01 octobre 2020 à 09h12

cosmeto
EXCLUSIF

La foncière Arefim GE, qui développe le Cosmetic Park entre Boigny-sur-Bionne et Vennecy sur 40 ha constructibles, avec une surface équivalente dédiée à un environnement boisé et paysager (voir ci-dessus la maquette de présentation du projet), va annoncer la semaine prochaine l’arrivée d’un nouvel utilisateur : « Nous venons, en effet, de signer avec un opérateur du secteur de la cosmétique, déjà implanté en région Centre-Val de Loire, pour la construction d’un bâtiment de 30 000 m² », nous indique Valéry Fenes, cogérant d’Arefim GE. 
Cet accord intervient quelques jours après l’annonce du projet d’installation de L’Oréal qui va engager la construction d’une plateforme de 35 000 m2, dont 2 300 m2 de bureaux. Elle devrait être livrée dans un an et pourrait employer jusqu’à 250 salariés. Rappelons que les Parfums Christian Dior occupent depuis le mois d’août un bâtiment de 20 000 m2 à l’entrée du parc ; il sert au stockage des matières premières utilisées par l’usine de St-Jean-de-Braye de la filiale du groupe LVMH.

Affaires publiques

Un président trié sur le volet

Après l’élection surprise de Benoist Pierre à la tête…

Lagarde ne se rend pas

Où on reparle de François Lagarde... Discret depuis la…

Les femmes du président

On connaissait les hommes du président, les cinq poseurs…

Divorce en Loir-et-Cher

Ce qui était au départ une banale sanction contre une…

Ça va et ça vient

Le nouveau président de Tours Métropole Wilfried Schwartz…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020