Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Hutchinson va supprimer des emplois sur ses quatre sites régionaux

le 05 juin 2020 à 11h58

Hutchinson
EXCLUSIF

Selon la CFDT, syndicat majoritaire au sein du groupe, Hutchinson devrait prochainement supprimer entre 800 et 1 000 emplois en France, soit plus de 10 % des effectifs, dans le cadre d’une procédure de rupture conventionnelle collective (RCC). « Les négociations ne sont pas encore engagées mais ce projet devrait nous être officiellement annoncé et précisé à la mi-juin », nous indique le coordinateur CFDT d’Hutchinson. 
L’activité de la filiale de Total, qui fabrique et transforme des pièces plastiques pour plusieurs secteurs industriels dont l’automobile, a en effet été sévèrement impactée par la crise sanitaire. Pour autant, la direction se serait engagée auprès des représentants du personnel à ne fermer aucune usine et à ne procéder à aucun licenciement sec. 
Selon notre interlocuteur, les sites de Châlette-sur-Loing (45) et de Joué-lès-Tours (37), qui emploient respectivement 1 200 et 510 salariés, seront obligatoirement affectés par ces mesures dont le détail devrait être précisé, site par site, à la mi-juin. Ceux de Paulstra, filiale d’Hutchinson, à Châteaudun (28) et à Vierzon (18), devraient également être touchés. Ces ajustements d’effectifs s’inscrivent dans le cadre d’une restructuration mondiale qui prévoit la suppression de 3 000 postes en CDI et de 6 000 contrats précaires. 
Les unités industrielles des banlieues montargoise et tourangelle appartiennent à une même société en nom collectif (SNC) qui contrôle également les établissements d’Ingrandes-sur-Vienne (86), de Sougé-le-Ganelon (72), de Levallois-Perret (92), de Moirans (38) et de Persan (95) ; elle emploie 2 900 salariés au total. Paustra emploie 580 personnes à Châteaudun et 200 à Vierzon.

Affaires publiques

Les centristes à la manœuvre

Les élections régionales approchent et l’UDI se rapproche…

Du plomb dans l’aile

C’est en faisant preuve d’une confondante désinvolture…

François Bonneau veut une part de TVA

Si François Bonneau, le président socialiste de la Région…

Décès de Nicolas Bonneau

Victime d’un accident vasculaire cérébral il y a quelques…

On a fini de rigoler à Tours Métropole
EXCLUSIF

La nouvelle gouvernance « consensuelle » de Tours Métropole…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020