Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magjuin2022 Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

La Halle sauvée à Montierchaume, mais pas à Issoudun

le 08 juillet 2020 à 17h30

La Halle sauvée à Montierchaume, mais pas à Issoudun

Le tribunal de commerce de Paris a finalement accepté, en milieu d’après-midi, l’offre de reprise de La Halle déposée par le groupe breton Beaumanoir. Ce dernier, qui exploite les enseignes de prêt-à-porter Cache-Cache, Morgan, Bréal et Bonobo, s’est engagé à sauvegarder 2 520 postes sur 5 391, soit un peu moins d’un emploi sur deux, et à reprendre 366 des quelque 800 magasins de l’enseigne de vêtements et de chaussures à petit prix : ils s’ajouteront aux 2 260 points de vente – dont 721 en Chine – que possède ce groupe originaire de St-Malo (4 500 salariés pour 1,1 Md€ de CA) qui a promis d'investir 60 M€ pour relancer La Halle. Les 434 magasins restants pourraient être repris par des distributeurs alimentaires, Lidl, Aldi et Carrefour ayant déposé des offres qui doivent être examinées par les juges consulaires.
L’entrepôt de Montierchaume, près de Châteauroux, fait partie des sites repris par Beaumanoir ; le groupe conservera 153 de ses 202 salariés. En revanche, le tribunal a jugé « irrecevable » pour la première et « insuffisante » pour la seconde, les offres en concurrence pour la reprise du site d’Issoudun : elles émanaient respectivement du spécialiste des arts de la table KB8, qui se proposait de conserver 34 salariés, et du transporteur issoldunois Van de Walle, qui n’en gardait que 15. Les 289 salariés du site logistique seront donc licenciés.

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats