Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

L’immobilier d’entreprises orléanais aura battu ses records en 2019

le 30 mars 2020 à 17h11

interives

Dans le marasme du Covid-19, il faut bien reconnaître que les chiffres étonnants observés en 2019 sur le marché de l’immobilier d’entreprise orléanais retombent un peu à plat. Mais BNP Paribas Real Estate, auteur de cette étude dont la présentation devait avoir lieu le 17 mars dans les locaux de Citévolia – avant d’être annulée pour cause de confinement –, tient à afficher les scores « historiques » obtenus par la place orléanaise, tant pour le marché des bureaux (43 400 m² loués ou vendus contre 40 000 m² l’année précédente, déjà considérée comme exceptionnelle), que pour celui des locaux d’activité (67 000 m²) et de la logistique (232 000 m² placés en dix opérations, soit + 22 % par rapport à 2018).
Ce dynamisme du marché local séduit bien sûr les investisseurs. En 2019, ils auront déboursé pas moins de 147 M€ pour acquérir principalement des locaux destinés à la logistique (60 %), mais aussi des bureaux (24 % des montants investis, soit 35 M€), ce segment intéressant tout particulièrement les foncières.
En matière logistique, les transactions les plus marquantes auront été les 49 000 m² de But et les 39 000 m² de DB Schenker à Mer (41), dans la (très) grande périphérie orléanaise, ainsi que les 20 000 m² pris par les Parfums Christian Dior sur le Cosmetic Park de Boigny-sur-Bionne (45). Pour les bureaux, les signatures d’Orange (6 000 m²) et de Pôle Emploi (4 800 m²) dans des immeubles en construction sur Interives (ci-dessus), à Fleury-les-Aubrais, feront également date.
Sauf – improbable – effet de rattrapage dans la deuxième partie de l’année, il est malheureusement exclu que l’année 2020 soit celle de nouveaux records, à Orléans comme ailleurs.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats