Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Magazine de décembre 2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • Loire Valley
  • Publicité direccte2020
  • caisse epargne2020

Recipharm fabriquera à Monts le vaccin Covid-19 de Moderna

le 24 novembre 2020 à 17h30

recipharm

La région Centre-Val de Loire est décidément choyée par les laboratoires engagés dans la course au vaccin contre la Covid-19. Après Delpharm à St-Rémy-sur-Avre (28), qui a décroché la semaine dernière la timbale Pfizer-BioNTech, une seconde CDMO régionale, installée en Touraine, va être mise à contribution cette fois par l’américain Moderna Therapeutics. L’usine du suédois Recipharm à Monts (37), au sud de Tours, a été choisie par le laboratoire de Cambridge (Massachusetts) pour assurer le remplissage et le conditionnement de son candidat-vaccin, fondé comme celui de Pfizer sur la technologie de l’ARN messager (mRNA-1273). La fabrication pourrait débuter dès le début de l’année prochaine à une cadence d’environ deux millions d’unités/flacons par mois. Paradoxalement, cette ancienne usine AstraZeneca, vendue en 2007 au façonnier Recipharm, ne produira pas le vaccin de son ex-maison mère, également en piste pour mettre au point la préparation biologique tant attendue. Le contrat qui vient d’être remporté devrait générer la création d’une soixantaine de postes à Monts, où Recipharm emploie quelque 200 salariés.
Rappelons que Moderna Therapeutics, dirigée par le français Stéphane Bancel, vient de s’accorder avec la Commission européenne à l’issue de négociations difficiles pour la fourniture de 160 millions de doses.

Affaires publiques

A Tours, Emmanuel Denis échoue à faire bouger les lignes

La démission fracassante du maire EELV de Tours Emmanuel…

Les salariés de Blancafort dindons de la farce ?

Suite aux images de volailles vivantes filmées par un…

Mercato territorial

En Touraine, quelques bastions tenus par la gauche, comme…

Une étude mobilités qui fait du surplace ?

Un demi-million d’euros : c’est le coût de l’édifiante…

Un président trié sur le volet

Après l’élection surprise de Benoist Pierre à la tête…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE AU RENDEZ-VOUS EN 2021 ?

Montrer les résultats

  • afpi2020