Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire uneMars2020 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • devup
  • caisse epargne2020

Un coup de fouet commercial pour relancer le trafic ferroviaire régional

le 18 juin 2020 à 16h09

Un coup de fouet commercial pour relancer le trafic ferroviaire régional

« Nous avons été surpris » : Philipe Fournié, le vice-président de la Région Centre-Val de Loire en charge des transports, le concède sans détours. Il ne s’attendait pas qu’au sortir du confinement, la fréquentation du réseau TER régional peine à dépasser… 25 % de son niveau d'avant la crise sanitaire. Maintien du télétravail dans de nombreux secteurs professionnels, peur de la contagion, report des mobilités sur la voiture, beaucoup de facteurs expliquent ce désamour « qui risque de s’installer et de peser sur l’avenir du transport collectif public »
« Il fallait un coup de fouet », estime Stéphane Coursier, le directeur régional TER Centre-Val de Loire. Celui-ci a pris la forme d’un accord national passé entre la SNCF et l’Association des Régions de France (ARF). Baptisée « TER de France », l’opération vise à mettre en œuvre une politique commerciale plus agressive. Engageant l’opérateur national et les autorités organisatrices de transport que sont les Régions, elle sera déclinée au niveau de chaque territoire : « Nous allons tout d’abord mettre à disposition des voyageurs près de 100 000 billets flash à prix cassés (5, 10 et 15 €) jusqu’au 31 août ; ils seront proposés sur toutes les dessertes, y compris sur la liaison Tours-Paris (15 €). Le premier arrivé sera le premier servi »
Seconde mesure qui ne devrait pas laisser les usagers indifférents, les abonnés du TER Centre-Val de Loire pourront utiliser aux mêmes conditions les dessertes d’autres régions. Enfin, dans les jours à venir, il sera ouvert la possibilité aux moins de 25 ans d’acheter un Pass Remi TER sur la période juillet-août qui permettra de voyager pendant un mois pour seulement 29 €, sans réserves et sur tous les TER de France. Il est difficile de prévoir l’impact de ces mesures choc sur la fréquentation estivale, mais il semble déjà acquis « que nous devrons envisager d’autres mesures d’incitation pour la rentrée de septembre », admet Philipe Fournié.

Affaires publiques

L'écolo-circus a planté son barnum à Tours

C’est à Tours que l’ « écolo-circus » avait décidé de…

Reprise manquée pour Frank Supplisson

Frank Supplisson ne fera pas tout de suite son entrée…

Petits arrangements entre amis tourangeaux

Pathos dégoulinant, hommage appuyé aux pères fondateurs…

Sondage

LE DÉCONFINEMENT VOUS SEMBLE-T-IL BIEN PRÉPARÉ ?

Montrer les résultats

  • afpi2020