Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire mars2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Duralex sed Pyrex

le 29 janvier 2021 à 09h10

duralex

Hier jeudi, le tribunal de commerce d’Orléans s’est prononcé sans surprise en faveur d’International Cookware, propriétaire du verrier castelroussin Pyrex, pour la reprise du spécialiste orléanais de la vaisselle en verre trempé Duralex. Après le retrait des frères Ioannidès, exploitants de la société depuis juillet 2008, et de l’agent commercial Pierre-Olivier Baron, qui ne s’était pas présenté à l’audience du 22 janvier, le propriétaire de Pyrex était le seul candidat en lice. International Cookware a dû toutefois améliorer l’offre présentée lors de cette même audience du 22 janvier pour décrocher la timbale.
Le groupe dirigé par José Luis Llacuna reprend l’intégralité des 248 salariés – seuls les deux dirigeants sont exclus de son périmètre – et dépose sur la table un chèque de 3,55 M€ pour la reprise des actifs : il a simplement retranché un contrat de 1 M€ d’Axa destiné à garantir les indemnités de fin de carrière des employés, renchérissant d’autant son offre. Le repreneur, détenu depuis quelques mois par le fonds Kartesia à l’issue d’un LBO, prévoit d’investir 17,4 M€ sur le site de La Chapelle-St-Mesmin dans les trois ans à venir et d’injecter 21 M€ de fonds propres, dont 12 M€ dès cette année.
Pyrex (103 M€ de CA en 2019) compte bien jouer de multiples synergies avec Duralex (26 M€ de CA en 2019, assorti de 12,35 M€ de pertes), dont il reverra la politique commerciale en misant sur la vente en ligne. Les difficultés du verrier orléanais remontent à 2017, où des incidents techniques lors du remplacement du four avaient provoqué un plongeon des livraisons. La société avait été placée en redressement judiciaire cet automne.

Affaires publiques

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Tours Métropole veut son propre plan de relance

La métropole tourangelle ne veut pas jouer les seconds…

Sondage

CROYEZ-VOUS À UNE SORTIE DE CRISE EN MAI ?

Montrer les résultats