Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire mars2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

La Banque des Territoires s’adapte à la crise

le 03 mai 2021 à 14h44

chartres arena

« La crise a fait évoluer notre relation avec les collectivités, affirme Julie-Agathe Bakalowicz, directrice régionale de la Banque des Territoires. Nous aurons tout d’abord donné plus de souplesse et d’agilité à nos offres, poursuit-elle. L’intégration des enjeux environnementaux dans notre prise de décision est également l’un des acquis de cette crise. Nos interventions seront désormais placées sous le signe de l’éco-conditionnalité »
Au total, l’établissement régional aura consacré quelque 17 M€ l’an passé à la gestion de la crise. La Banque des Territoires aura ainsi abondé à hauteur de 4,75 M€ – autant que la Région Centre-Val de Loire – le fonds de solidarité régional Renaissance, destiné à aider les TPE des secteurs les plus touchés, mais aussi engagé 5 M€ sous forme de prêts et d’autorisation de découvert pour les professions juridiques, dont les activités ont été suspendues durant le confinement du printemps 2020. Une enveloppe de prêts de 4,5 M€ a également permis aux bailleurs sociaux de palier l’arrêt des chantiers durant la même période. Le solde (2,6 M€) aura été destiné à financer des mesures d’urgence, notamment pour le petit commerce et le tissu associatif, et à compenser des suspensions de loyers.
Traditionnellement engagée en faveur des marchés de la construction, la Banque des Territoires aura octroyé 210 M€ de prêts spécifiques aux bailleurs sociaux de la région Centre-Val de Loire « pour soutenir la construction de près de 1 500 nouveaux logements et la réhabilitation de près de 400 autres ». L’engagement de l’établissement dans l’accélération de la transition énergétique se traduit par le financement d’opérations de réhabilitation thermique dans le Loiret (100 logements de LogemLoiret à Fleury-les-Aubrais), l’Indre-et-Loire (312 logements de l’OPH Tours Métropole à Tours) ou l’Indre (370 logements de l’OPH de l’Indre à Châteauroux). Dans le Cher, la Banque des Territoires a financé la construction d’un Ehpad de 80 lits aux Aix-d’Angillon et en Eure-et-Loir, celle d’un hôtel Ibis Style de 60 chambres près de la gare de Dreux.
Les infrastructures ont bénéficié aussi de financements, notamment pour le déploiement de la fibre (25 M€ pour les phases de complétude de Val de Loire Numérique, après les 72 M€ déjà investis, et 50 M€ supplémentaires pour Berry Numérique, après les 5 M€ initiaux), mais aussi pour sécuriser les réseaux d’eau, comme à Argenton-sur-Creuse, ou participer à la construction d’équipements culturels et sportifs, comme à Romorantin ou à Chartres (ci-dessus, une image de synthèse du cabinet d’architectes Groupe-6, montrant le futur complexe sportif et culturel du pôle gare qui pourra accueillir 4 000 spectateurs à son ouverture, en 2023).

Affaires publiques

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Tours Métropole veut son propre plan de relance

La métropole tourangelle ne veut pas jouer les seconds…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats