Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Opération de croissance externe pour Mecachrome

le 22 décembre 2021 à 09h14

mecachrome

Souhaitée par le gouvernement, la consolidation des acteurs de la sous-traitance aéronautique entre dans une phase active. Le mécanicien de précision Mecachrome (250 M€ de CA, 2 500 salariés), qui possède ses deux unités industrielles « historiques » à Amboise (37) et Aubigny-sur-Nère (18), annonce le rachat d’un autre acteur du marché, WeAre Group. Deux fois plus petite, cette société originaire de Montauban (82) devrait réaliser en 2021 un CA de 95 M€… contre 143 M€ avant la crise.
Le nouvel ensemble s’adossera à des offres très complémentaires – les composants et les petites pièces pour WeAre Group, les plus grosses pour Mecachrome – et emploiera plus de 3 600 salariés. Le groupe, qui escompte 450 M€ de CA en 2022 – dont 80 % grâce aux commandes des donneurs d’ordre de l’aéronautique –, sera présidé par Christian Cornille, l’actuel président de Mecachrome, tandis que son homologue Pascal Farella, aujourd’hui à la tête de WeAre Group, prendra le poste de directeur général.
« Nous avons été plutôt rassurés par le discours de Christian Cornille en comité de groupe. Il nous a affirmé que ce rachat ne sous-tendait pas une réorganisation, nous indique un délégué syndical de Mecachrome. Mais nous serons vigilants, notamment sur les fonctions support au sein desquelles il serait bien étonnant que n’apparaissent pas de doublons. » Rappelons que Mecachrome a transféré son siège d’Amboise vers Toulouse-Blagnac au mois de septembre dernier : il a créé 60 emplois sur place mais a dû se séparer de 35 salariés amboisiens qui ont refusé la mutation.

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats