Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire mars2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Raigi va investir 1,6 M€ à Rouvray-Saint-Denis

le 15 janvier 2021 à 10h41

raigi

Installée sur 10 000 m² à Rouvray-Saint-Denis, Raigi (8 M€ de CA en 2020, 65 salariés) s’apprête à investir 1,6 M€. Ce programme, qui sera phasé d’ici à 2025, va recevoir le soutien des programmes France Relance et Territoires d’Industrie. Il prévoit notamment l’installation d’une nouvelle ligne de production polyvalente « qui fabriquera par exemple des jonctions de câbles en élastomère utilisé pour l’enfouissement des lignes haute tension, mais aussi… du gel hydroalcoolique », nous indique Olivier Perrier, directeur général de cette PME spécialisée dans la production d’élastomères et de pièces plastiques techniques. Raigi projette également d’industrialiser un nouveau mastic innovant pour défendre les habitations contre les rongeurs. L’automatisation de certaines étapes amont du process, notamment des phases de réaction chimique, sera financée par cette enveloppe : « Nous souhaitons upgadrer un process de rétrofit des bouteilles de gaz (Cube) que nous produisons pour Butagaz », précise Olivier Perrier. 
L’investissement pourrait générer la création d’une trentaine d’emplois sur la période. Selon Olivier Perrier, le CA de l’exercice 2021 devrait s’établir à 9 M€, « soit un niveau équivalent à celui de 2019 »

Affaires publiques

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Tours Métropole veut son propre plan de relance

La métropole tourangelle ne veut pas jouer les seconds…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats