Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire magazine de septembre 2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Redécollage

le 07 juillet 2021 à 09h16

double

Après quinze mois de pandémie, le trafic aérien se réveille peu à peu de sa torpeur : les trois quarts des appareils cloués au sol durant plusieurs mois ont redécollé. Fragilisées, surtout lorsqu’elles étaient très dépendantes de l’aviation civile, les plateformes aéroportuaires cherchent à se repositionner en espérant que les vols commerciaux, le fret et l’aviation d’affaires puissent retrouver rapidement une activité normale.
L’aéroport Marcel-Dassault de Châteauroux possède des atouts importants. Avec sa longue piste de 3 500 m et prochainement son hangar géant, l’équipement aspire à devenir une base arrière essentielle pour la maintenance des avions. Pour survivre dans la compétition des aéroports français, trop nombreux et trop peu rentables, Tours devra de son côté impérativement proposer d’autres destinations aux touristes entrants et sortants. Avec St-Denis-de-l’Hôtel et Bourges, dédiés à l’aviation d’affaires, et l’ancienne base aérienne de Châteaudun, en pleine reconversion, le territoire offre un dispositif aéroportuaire très complémentaire.
Mais pour concrétiser ces espoirs, les collectivités doivent s’impliquer financièrement. Une fois les conséquences de la crise surmontées, l’avion reprendra sa forte croissance, c’est une certitude. Et le Centre-Val de Loire ne doit pas louper l’embarquement. Un focus sur les aéroports régionaux dans notre édition estivale.

Affaires publiques

Noir c’est noir

C’est un coup de tonnerre dans le ciel chargé de la vie…

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats