Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Streeteo ouvre son centre de contrôle à Tours

le 26 janvier 2021 à 10h20

stationnement

Streeteo s’est installé dans le courant du mois de janvier rue Dora Maar, à proximité de l’aéroport de Tours-Val de Loire. 
Cette filiale du gestionnaire de parkings Indigo, qui contrôle le stationnement payant d’une vingtaine de villes françaises, dont Paris, a décidé d’implanter à Tours son centre de revue d’images à distance (Crid). 
Le site, qui compte pour son démarrage 30 agents nouvellement recrutés et assermentés mais en emploiera bientôt une centaine, analyse les photographies prises par les véhicules de la société dans toutes les villes en contrat avec Streeteo. Equipés d’un système de Lapi (lecture automatisée de plaque d’immatriculation), ils sont destinés à vérifier que les véhicules en stationnement sur voirie ont bien acquitté leurs droits et, à défaut, de leur dresser une contravention. Rappelons que depuis le 1 er janvier 2018, la loi Maptam permet de mieux impliquer les collectivités dans le service public du stationnement en décentralisant cette compétence. Pour effectuer les contrôles, les villes ont choisi des voies diverses : certaines font appel à leur police municipale ou à leurs agents de surveillance de la voie publique (ASVP), comme Châteauroux ou Orléans (ci-dessus), d’autres ont préféré déléguer cette tâche à des sociétés publiques locales, comme Blois avec Stationeo, ou la confier à des entreprises privées, comme Tours avec la SAGS. En région Centre-Val de Loire, Montargis et St-Pierre-des-Corps en ont chargé Streeteo.

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats