Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire mars2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Un centre de maintenance à Orléans pour les trains Rémi Express

le 01 avril 2021 à 09h09

SNCF

La maintenance des nouveaux trains Rémi Express, qui remplacent progressivement depuis la fin de l’été les vieilles rames Corail sur les lignes Paris-Orléans-Tours, Paris-Bourges et Paris-Montargis-Nevers, sera assurée par le centre actuellement en construction à Orléans, boulevard du Québec, entre les gares d’Orléans et de Fleury-les-Aubrais (ci-dessus).
Ce site de 7,5 ha situé à un embranchement ferroviaire, qui était partiellement occupé par le transporteur DB Schenker avant le départ de celui-ci pour la ZAC des Loges à Fay-aux-Loges, va accueillir un complexe imposant, comprenant un bâtiment de 142 m de long, qui abritera un atelier couvert de quatre voies de 110 m chacune pour les opérations de maintenance proprement dites, une voie couverte de lavage qui permettra également le nettoyage des tags, une « station-service » pour les opérations logistiques et un faisceau de six voies électrifiées en extérieur permettant la desserte de l’atelier et le remisage des rames. Au total, un investissement de 70 M€, porté par la Région Centre-Val de Loire avec une participation de l’État de 20 M€. Les travaux devraient être achevés à la mi-2022.
C’est à cette date que les 32 nouveaux trains Omneo-Regio2N du constructeur Bombardier circuleront sur l’ensemble du réseau régional. Capables de rouler à 200 km/h, il auront une capacité de 370 places assises par rame, un train composé de trois rames pouvant donc transporter 1 110 personnes. Construits dans l’usine de Crespin (59) de Bombardier Transport – désormais composante d’Alstom –, les nouveaux trains Rémi Express intègrent les pièces de plusieurs équipementiers et sous-traitants installés dans la région : Faiveley à St-Pierre-des-Corps et La Ville-aux-Dames (37) pour les systèmes de portes et de contrôle à bord, Barat à St-Aignan (41) pour les systèmes de portes cabines, mais aussi Stauff à Vineuil (41) pour les équipements hydrauliques, Cooper Capri à Nouan-le-Fuzelier (41) pour des composants électriques et l’entreprise adaptée ADC de St-Cyr-sur-Loire (37) pour des convertisseurs.

Affaires publiques

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Tours Métropole veut son propre plan de relance

La métropole tourangelle ne veut pas jouer les seconds…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats