Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire mars2021 Lire LV 714 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2020

Vallair Industry, locataire du grand hangar de l’aéroport castelroussin

le 05 mars 2021 à 20h00

Vallair Industry, locataire du grand hangar de l’aéroport castelroussin

Le suspense a pris fin avec l’annonce du futur locataire du gigantesque hangar construit par la Région Centre-Val de Loire sur l’aéroport Châteauroux Centre. Vallair Industry (18,4 M€ de CA publié en 2019), présidé par Grégoire Lebigot, utilisera cet équipement d’envergure pour convertir des avions de ligne en avions cargos. Cette entreprise est déjà installée sur le site castelroussin où elle procède à ce type de conversion. Elle prendra possession du hangar, dont le chantier sera achevé au mois de juillet, pour y réaliser divers aménagements pour un montant de 5 M€.
Grâce à ce nouvel atelier, Vallair pourra travailler simultanément soit sur quatre Airbus A321, soit sur deux A321 et un Airbus A350-1000. Le marché du fret étant en pleine expansion, notamment grâce aux ventes exponentielles du e-commerce, les compagnies spécialisées vont se tourner vers ces bimoteurs à long rayon d’action, plus rapides à affréter que les Boeing 777. Didier Lefresne, directeur de l’aéroport, assure pour que « toutes les garanties ont été prises » pour cette location qui conforte la vocation industrielle de l’aéroport berrichon.

Affaires publiques

Tours va créer son « Vincinodrome »

En chômage technique depuis le début de la crise sanitaire,…

Fesneau sort du bois

Comme tout bon chasseur, Marc Fesneau ne tire qu’à coup…

Régionales : les écologistes veulent imposer leur méthode à gauche

La liste attrape-tout de l’écologiste Charles Fournier…

Accueil de la BnF : Châteauroux non plus

Le cabinet du maire de Châteauroux a finalement démenti…

Tours Métropole veut son propre plan de relance

La métropole tourangelle ne veut pas jouer les seconds…

Sondage

LA REPRISE SERA-T-ELLE FORTE DÈS LA RENTRÉE ?

Montrer les résultats