Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Le verrier orléanais Duralex se met au ralenti

le 01 septembre 2022 à 15h50

duralex

L’usine Duralex de La Chapelle-St-Mesmin, près d’Orléans, subit de plein fouet les effets économiques de la guerre en Ukraine et l’envolée des prix de l’énergie, électricité et gaz confondus, indispensables pourtant au fonctionnement de son four verrier. Depuis 2021, le prix de l'électricité a été multiplié par 22 et celui du gaz par 18.
Dans ce contexte, la direction a annoncé, ce jeudi 1er septembre, qu’elle mettrait en veille, par mesure de précaution, le four de l’usine dès le 1er novembre pour une durée minimum de quatre mois. Une mesure qui s’accompagne du passage de l’ensemble des salariés en activité partielle et ce, « afin de protéger la trésorerie de l’entreprise dans ce contexte difficile ».
La société assure, compte tenu des stocks dont elle dispose, être en mesure de poursuivre normalement son activité commerciale durant cette période et continuer à servir ses clients de façon satisfaisante. « Duralex va mettre son four en veille afin qu’il consomme moins. Nous disposons d’une couverture tarifaire déjà contractée sur l’électricité, qui permettra de reprendre notre activité de production au deuxième trimestre 2023 », a indiqué son président José-Luis Llacuna.
Fondée en 1939, Duralex est la marque française qui a inventé le verre trempé. Ses produits sont fabriqués dans son usine orléanaise historique. La société emploie 250 personnes et a réalisé un CA de 23,4 M€ en 2021. 

Affaires publiques

Blanchie

Après que la cour d’appel d’Orléans a infirmé le jugement…

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats