Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Servier réorganise ses activités CMC

le 19 septembre 2022 à 07h00

servier
EXCLUSIF

La middle pharma Servier vient d’annoncer la réorganisation de son activité CMC (chemistry manufacturing & control) qui fait le lien entre la R&D et la production industrielle. Cette entité emploie 500 salariés, dont 150 à Orléans et 140 dans la commune voisine de Gidy, où se trouve la principale usine française du groupe, et environ 200 dans l’usine normande de Bolbec (76), spécialisée dans la fabrication de principes actifs.
Le projet va se traduire par la fermeture du site historique Technologie Servier d’Orléans (ci-dessus) dont les activités seront transférées à Gidy. Aucun licenciement sec n’est à priori envisagé, la direction souhaitant favoriser et accompagner une soixantaine de départs volontaires, via des mesures d’âge ou des ruptures conventionnelles.
En contrepartie, Servier annonce la création de 24 postes qui seront répartis entre Gidy (14) et Bolbec (10). Selon un porte-parole du groupe, cette réorganisation est la conséquence directe de la transformation de la R&D du groupe, désormais résolument orientée vers l’oncologie. Les activités de CMC, qui étaient jusqu’alors positionnées sur le développement de formes solides, doivent s’enrichir de nouvelles compétences qui font aujourd’hui défaut dans le domaine des liquides et des stériles.

Affaires publiques

Francofolies

L’Association Francophonie Avenir (également connue…

Désespéré

Le maire de Chartres était très remonté contre les pouvoirs…

Ils croisent le fer

Rien ne va plus entre SNCF Réseau et la Région Centre-Val…

Diane chassée

Révolution de palais dans l'univers feutré du château…

Aux Irlandais absents

Tours attendait une déferlante de supporteurs irlandais…

Sondage

L'inflation
baissera-t-elle
en 2024 ?

Montrer les résultats