Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Sisley va construire une usine à Vendôme

le 04 juillet 2022 à 11h48

Sisley va construire une usine à Vendôme

Le fabricant de cosmétiques Sisley a un véritablement attachement pour le Loir-et-Cher. Près de vingt ans après avoir repris l’usine Francos de Blois, triplé sa surface et quadruplé son effectif (250 salariés aujourd’hui), l’ETI familiale dirigée par Philippe d’Ornano vient d’annoncer qu’elle allait construire une nouvelle usine de même capacité que celle de Blois, cette fois à Vendôme. Le groupe, qui affiche un CA de l’ordre de 850 M€ et emploie 4 500 collaborateurs dans le monde, a acheté une emprise foncière de 13 ha sur le parc technologique du Bois de l’Oratoire, au pied de la gare TGV de Vendôme-Villiers-sur-Loire, ainsi qu’un terrain de 2,5 ha pour les stationnements du personnel et des visiteurs. La communauté d’agglomération Territoires Vendômois travaille depuis plus d’un an sur ce dossier que nous avions évoqué confidentiellement dans notre édition bimensuelle du 18 mai dernier.
Sisley compte démarrer assez rapidement les travaux de cette nouvelle usine – qui sera conçue zéro carbone – pour une livraison d’ici deux à trois ans ; des extensions, sous forme de deux bâtiments situés de chaque côté du premier, sont d’ores et déjà envisagées. À terme, le site de Vendôme devrait employer 250 salariés, comme Blois, mais la montée en puissance sera progressive : le démarrage des opérations de production devrait s’effectuer avec 75 collaborateurs.
En complément de cet investissement que Philippe d’Ornano chiffre à 35 M€, Sisley va injecter 40 M€ à St-Ouen-l’Aumône, au nord-ouest de Paris, pour doubler ses capacités de recherche et de logistique existantes. Ce site est appelé à employer plus de 700 salariés d’ici à 2030, contre 400 aujourd’hui.

Affaires publiques

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

La gouvernance d’Orléans Métropole au bord de l’implosion

Pour une fois, les Orléanais, qui regardent souvent…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats