Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Un second candidat repreneur pour Alvance Wheels ?

le 12 janvier 2022 à 15h15

jantes

Alors qu’on pensait le dossier de reprise de l’usine castelroussine d’Alvance Wheels complètement bouclé, les salariés ne sont pas encore totalement rassurés. Le 21 décembre, le tribunal de commerce de Paris a donné un nouveau délai à Saint-Jean Industries pour préciser son projet. L’entreprise lyonnaise prévoit de conserver 166 salariés et donc de procéder à 104 suppressions de postes, ce qui passe mal auprès de la CGT ; la centrale syndicale considère que les garanties de commandes apportées par les deux clients du fabricant de jantes en aluminium – Renault et Stellantis – pourraient être revues à la hausse.
La CGT, relayée le 12 janvier par un élu communiste de l’Indre, veut aussi que la lettre d’intention déposée par un mystérieux groupe M2 Capital soit « regardée et étudiée ». Celle-ci, déposée le 9 novembre, prévoirait le maintien de l’ensemble des effectifs sans apport de fonds publics ; elle est toutefois jugée « peu crédible » par le représentant des salariés, qui n’appartient pas à la CGT : « On ne sait rien de ses sources de financement, ni des clients potentiels et des volumes de production », a-t-il confié à La Nouvelle République. Réponse – probable – des juges consulaires le 25 janvier lors de la prochaine audience du tribunal de commerce de Paris.

Affaires publiques

Blanchie

Après que la cour d’appel d’Orléans a infirmé le jugement…

Serge Grouard dans l’anonymat

Si la candidature de Serge Grouard à la présidence des…

Recours

Il fallait s’y attendre ! Battu de 11 voix sur la 5

Poker mentor

La nomination d’Emmanuel Porcher à la direction générale…

Le président d’Orléans Métropole mis en minorité

Au moment où il a pris la parole, hier au soir, pour…

Sondage

La rentrée
sociale sera-t-
elle agitée ?

Montrer les résultats