Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Vorwerk mise une nouvelle fois sur l’Eure-et-Loir

le 20 juillet 2022 à 10h22

vorwerk

Ce fut l’un des morceaux de choix du cinquième sommet Choose France (11 juillet à Versailles), où Emmanuel Macron a dévoilé devant un parterre de chefs d’entreprise la création en France de 4 000 emplois pérennes, grâce à quelque 6,7 Md€ d’investissements étrangers. L’allemand Vorwerk, concepteur fabricant du fameux robot de cuisine Thermomix – créé par un ingénieur français –, a pris toute sa part en annonçant qu’il allait se doter d’une seconde usine sur le parc d’activités de la Bruyère, entre Châteaudun et Donnemain-St-Mamès. Le groupe familial, qui a enregistré un CA 2021 record de 3,4 Md€, exploite depuis une demi-siècle une usine à Cloyes-les-Trois-Rivières, une douzaine de kilomètres au sud de Châteaudun (ci-dessus). Celle-ci, qui a fait l’objet de multiples extensions ces dernières années, emploie quelque 450 salariés. Michael Homuth, directeur des activités de production, nous confirme que la société Vorwerk-Semco a réservé une emprise de 12,9 ha pour construire une usine de 14 000 m² « dont la surface pourra être doublée à terme, en fonction de notre développement commercial et du lancement de nouveaux produits ». Le programme correspond à un investissement de 57 M€ qui va générer, dans un premier temps, la création de 74 emplois.
Ce second site ne devrait pas constituer un site miroir de Cloyes-les-Trois-Rivières qui abrite quatre lignes de production. « Nous aurons deux nouvelles lignes dans un premier temps, mais nous réinternaliserons aussi des activités de fabrication confiées aujourd’hui à des sous-traitants européens », poursuit Michael Homuth. Il s’agit notamment d’injecteurs de silicone, « une technologie que nous ne maîtrisions pas jusqu’alors ».

Affaires publiques

Francofolies

L’Association Francophonie Avenir (également connue…

Désespéré

Le maire de Chartres était très remonté contre les pouvoirs…

Ils croisent le fer

Rien ne va plus entre SNCF Réseau et la Région Centre-Val…

Diane chassée

Révolution de palais dans l'univers feutré du château…

Aux Irlandais absents

Tours attendait une déferlante de supporteurs irlandais…

Sondage

L'inflation
baissera-t-elle
en 2024 ?

Montrer les résultats