Merci d'avoir voté.

Votre choix a correctement été enregistré.

×
Votre navigateur n'est pas jour.

Vous devez mettre à jour votre navigateur pour voir le site correctement. Mettre à jour

×

Effectuer une recherche

×
Lire Lire LV 788 À feuilleter en ligne >
  • caisse epargne2022

Impériales Wheels à nouveau sur les jantes

le 23 février 2024 à 14h32

Impériales Wheels à nouveau sur les jantes

Nouvelle sortie de route pour l’usine de jantes automobiles en aluminium de Diors : depuis 2010, Montupet, les Indiens de Deltronix puis ceux d’Alvance Wheels, l’ancien patron de Valeo Thierry Morin et désormais l’industriel Émile Di Serio (EDS Holding) auront échoué à rentabiliser une entreprise qui a employé jusqu’à 900 salariés au temps de sa splendeur.
Cette fois encore, tout juste deux ans après sa reprise par le lyonnais d’EDS Holding, l’usine castelroussine mord la poussière. Hier 22 février, Impériales Wheels a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Villefranche-sur-Saône (69) avec une période d’observation de deux mois : l’effectif actuel est estimé à 180 salariés. Mis en cause par l’industriel, l’État rappelle qu’il a engagé depuis la reprise 41 M€ – une subvention de 30 M€ et un prêt pour le solde –, complétés par les 7 M€ du Fonds Avenir Automobile (FAA) et les 5 M€ du conseil régional, précisant qu’à ce jour « 80 % des financements ont été versés ». L’État se ferait tirer l’oreille pour débloquer une dernière ligne de 15 M€ au vu « de la situation très dégradée des comptes de l’entreprise », comme l’indique le préfet de l’Indre Thibault Lanxade, lui-même ancien chef d’entreprise.
L’an passé, Impériales Wheels avait annoncé son déménagement du site historique de Diors vers Le Poinçonnet, une autre commune de l’agglomération de Châteauroux. Le transfert définitif devait avoir lieu au mois de juin cette année : une première ligne de production et 25 salariés y travailleraient déjà.

Affaires publiques

Tel père, tel fils

Totalement inconnu en Indre-et-Loire jusqu’au dépôt des…

Passagers clandestins

Il n’est pas content Serge Grouard. Le maire d’Orléans…

Décès d’Olivier de Brabois

Nous avons appris hier le brusque décès d’Olivier de…

Dans l’arène

La crise agricole a projeté Marc Fesneau dans l’arène,…

Éclaté

De passage dans la région – en train, bien sûr – Marine…

Sondage

L'inflation
baissera-t-elle
en 2024 ?

Montrer les résultats